Occultisme

Interdire les francs-maçons de gouverner ?

Vers un soulèvement contre cette fratrie !

Le peuple vous détestent, les gilet-jaune veulent vous détruire … Bref pourquoi vous êtes encore la ?

Avec ses mystères et ses secrets, ses rituels et ses grades ésotériques, la franc-maçonnerie fascine toujours autant.

Est-ce un monde parallèle ou une nappe phréatique ?

Un réseau de réseaux de pouvoir ou un club services de réflexion et de fraternité ?

Une certitude : le monde maçonnique est toujours en expansion. Plus de 175 000 frères et sœurs en France. C’est pourquoi je jette de « La Lumière » sur ce qui demeure caché ou camouflé, confidentiel ou discret. Les sites Internet maçonniques pullulent pour vous enrobez. Juste avant il faut que vous sachiez …

Italie : interdits les francs-maçons de gouverner.
Ils invoquent la Constitution …

«En 1925, le fascisme décida d’interdire la franc-maçonnerie. Un an plus tard, ce fut au tour des journaux et des partis politiques d’être fermés par le régime mussolinien.» Le grand maître du Grand Orient d’Italie, Stefano Bisi, ne cache pas sa vive préoccupation à la suite de l’insertion dans le «contrat pour le gouvernement du changement» passé la semaine dernière entre la Ligue d’extrême droite et le Mouvement Cinq Etoiles d’un «code éthique» qui prévoit d’interdire l’accès à l’exécutif «des personnes condamnées au pénal, qui sont sous procès pour de graves crimes», mais aussi «qui appartiennent à la franc-maçonnerie». «L’interdiction est déjà prévue dans nos statuts, revendique-t-on au M5S. Car en Italie, il ne faut pas penser à la franc-maçonnerie de Garibaldi ou de Mameli [auteur de l’hymne italien, ndlr] mais à celle des cinquante dernières années.» En particulier la loge secrète P2, dirigée par le néofasciste Licio Gelli, qui avait infiltré les institutions italiennes avant d’être démantelée en 1982 car soupçonnée d’avoir comploté contre l’Etat. Pour Bisi, «la P2, c’est une chose, les loges maçonniques une autre, il ne faut pas tout confondre. Ce n’est pas parce qu’un prêtre est pédophile qu’il faut condamner toute l’église catholique».

Le M5S justifie la décision en estimant que si «les principes originels de la franc-maçonnerie de progrès social et de liberté sont justes, les loges italiennes sont toutefois encore trop opaques». Le mouvement s’appuie notamment sur les travaux de la dernière commission parlementaire antimafia qui a souligné que la franc-maçonnerie «est très souvent une couverture pour les clans». En vertu de ses statuts, le M5S a déjà expulsé Piero Landi, l’un de ses candidats au Parlement (tout de même élu) après avoir découvert qu’il appartenait à une loge.

Depuis plusieurs années une théorie prétend que des sacrifices humains et autres rituels sataniques se tiendraient dans les entrailles de La Défense. Un complot qui a été largement mis en avant par une youtubeuse et apparait dans les tendances Twitter.

Les sous-sols ou plutôt sous-dalles de La Défense renfermeraient un horrible secret que certains internautes auraient percé au péril de leurs vies. Une histoire si terrible que le simple fait de l’évoquer pourrait entraîner de lourdes conséquences…

Sachant que bien souvent les threads sont de fausses histoires racontées sous forme de témoignages paraissant réels. Il y raconte comment avec ses amis il aurait découvert lors d’explorations nocturnes dans les sous-sols de La Défense des « rituels sataniques ». Quelques mois passent et à l’approche d’Halloween, le 26 octobre 2018, un adolescent explique, très sérieusement dans une vidéo visible sur la chaine YouTube complotiste « Évolution Spirituelle » que des « sacrifices sataniques » sont organisés dans les sous-sols de La Défense. Dans cette vidéo l’ado affirme que la France regorge du plus grand réseau satanique au monde avec les États-Unis. Le jeune-homme va alors marteler que des crimes sataniques sur des enfants se déroulent dans le pays afin de créer des « vortex démoniques ». Bref tout y passe, sous les rues de capitale française tout comme à New York ou Pékin où des rituels seraient organisés en nombre. D’ailleurs durant des décennies les catacombes de Paris ont trainé plusieurs légendes urbaines de messes noires et de sacrifices faisant fantasmer pas mal d’ « urbexeurs » et d’adeptes des complots.

L’affaire du franc-maçon chirurgien Joël Le Scouarnec … et ces proportions hors norme

Les soupçons d’agressions sexuelles et de viols de patients mineurs par le médecin de Jonzac prennent des proportions sans précédent. Le chirurgien à la retraite pourrait avoir fait 349 victimes.

197 plaintes déposées

Les documents en question courent sur l’époque durant laquelle il officia en tant que chirurgien digestif et viscéral en Touraine, en Bretagne et à Jonzac, son ultime poste en Charente-Maritime. Un nombre considérable d’écrits marqués par une “litanie souvent insoutenable” de descriptions d’actes pédophiles associées à des noms, qui doivent permettre aux cinq gendarmes de la cellule nationale créée pour mener les investigations d’identifier le plus grand nombre de victimes. De son côté, la structure d’aide psychologique et d’accompagnement a conduit 1 800 entrevues. J’y reviens plus bas sur son cas …

Pouvoir + Franc-Maçonnerie = Pédophile !

Des politiciens de haut niveau, dont un proche de Margaret Thatcher, sont soupçonnés de viols et du meurtre de trois garçons dans les années 70 et 80.

Les faits remonteraient aux années 70 et 80. Depuis, ils ont fait l’objet de rumeurs récurrentes et de soupçons sur la protection dont auraient bénéficié les coupables. Ces derniers mois, les allégations se sont multipliées. Elles ont enfin été jugées suffisamment sérieuses par la police britannique pour déclencher l’ouverture d’une enquête sur le meurtre éventuel de trois garçons dans le cadre d’un réseau pédophile impliquant des personnalités des milieux politiques, judiciaires, économiques ou militaires.

Le mois dernier, un homme d’une quarantaine d’années, désigné sous le pseudonyme de Nick, a témoigné sur la BBC et dans un tabloïd avoir été, entre les âges de 6 et 16 ans, livré de façon régulière par son père à un cercle pédophile où il était abusé et violé, avec 15 à 20 autres garçons et adolescents. Une voiture avec chauffeur venait le chercher pour le conduire sur les lieux où étaient organisées des orgies pédophiles, notamment dans le quartier londonien de Pimlico, près du Parlement de Westminster, où résident de nombreux hommes politiques.

Retour en France …

le Grand Maître du Grand Orient de France (GODF), la plus importante obédience maçonnique française, a mis en garde samedi. Il ne faudrait pas selon lui «réduire» la franc-maçonnerie à l’affaire de proxénétisme dite du Carlton.

«Toutes les institutions humaines sont imparfaites. On ne peut pas limiter la franc-maçonnerie à l’affaire du Carlton, pas plus qu’on peut limiter l’église à la pédophilie ou la politique aux prévarications et aux escroqueries», a dit M. Arcizet en marge d’un colloque sur la laïcité à Tourcoing (Nord).

«Réduire la franc-maçonnerie à cette dérive, pour moi, c’est une caricature», a assuré M. Arcizet.

«Les 50.000 frères et soeurs du Grand Orient de France (dont 2.500 à 3.000 dans le Nord/Pas-de-Calais et en Picardie, NDLR), sont catastrophés de voir quelques-uns des membres dans (…) ces déviances individuelles», a-t-il encore dit.

«La problématique à laquelle on se heurte, ça serait peut-être qu’on puisse assimiler une institution comme la nôtre à une institution qui formerait des hommes et des femmes pour des activités délictuelles», a toutefois reconnu M. Arcizet.

Le Grand Orient de France a suspendu quatre personnes mises en examen dans cette affaire, notamment pour proxénétisme aggravé en bande organisée, a-t-il rappelé, sans les nommer.

«Il y a quand même la présomption d’innocence, mais si jamais il y a des condamnations, à ce moment-là, les membres sont exclus», a-t-il expliqué.

«La prostitution en Europe, c’est l’utilisation dramatique de jeunes femmes faibles et en déshérence. Si un certain nombre de nos membres en profitent, on en est catastrophés car ça touche aux fondements de la dignité humaine», a-t-il souligné.

“Pour l’Église, être franc-maçon était donc pire que d’être pédophile ou nazi”

Ordonné prêtre en 1996, Pascal Vesin est entré au Grand Orient de France en 2001. Dénoncé anonymement, ce prêtre français progressiste a été démis de ses fonctions alors qu’il entend rester au service de l’Evangile et assumer sa résponsabilité.

“Le secret ultime de la franc-maçonnerie est une arnaque commerciale”

Le haut fonctionnaire français Serge Abad-Gallardo a passé 24 ans au sein d’une des obédiences les plus importantes de France, celle du Droit Humain. Après avoir quitté la franc-maçonnerie, ce Vénérable Maître ose raconter son parcours, ses déceptions et les secrets maçonniques. L’auteur de ‘J’ai frappé à la porte du Temple…’ pointe du doigt l’incompatibilité entre l’idéologie maçonnique et la religion catholique.
Serge Abad-Gallardo.

Pierre Simon, l’ancien Grand Maître de la Grande Loge de France, confirme qu’il y a une influence directe de la franc-maçonnerie sur toutes ces lois. Les textes sont formalisés en loges bien avant le vote au Parlement français. Je ne l’invente pas, c’est la réalité française. Une fraternelle parlementaire de 400 membres regroupe des députés de droite et de gauche, ainsi que des très hauts fonctionnaires travaillant dans des ministères. Un peu moins de 20% des parlementaires français font partie de cette fraternelle, et bien d’autres sont francs-maçons sans y appartenir. Certains affirment voter ce type de lois ‘en âme et conscience’, soit pour traduire clairement cette expression, selon un engagement maçonnique. Régulièrement, la franc-maçonnerie remet les synthèses de ses réflexions au Président de la République ou à des ministres. Cela signifie que la franc-maçonnerie, qui est une religion, donne son opinion au gouvernement alors même qu’elle nie ce droit aux autres religions sous prétexte de laïcité. L’influence maçonnique est réelle tant en France qu’en Espagne ou en Belgique.

Être maçon … C’est quoi réellement cet merde ?

C’est véritablement née dans les années 1730 avant de se développer tout au long du XVIIIème siècle. Les franc-maçons sont alors des bourgeois, des philosophes, des ecclésiastiques, des aristocrates, et même des membres de la famille royale. Le gallicanisme (autonomie de l’Eglise de France par rapport au Vatican) rend possible cela.

Tout change au XIXème siècle. La Révolution française, la signature du Concordat avec le pape en 1801 et les troubles politiques vont provoquer toute une série de ruptures dans la société française, qui va entre autres se diviser entre pro et anti-maçons.

La haine atteindra son paroxysme à la fin du XIXème siècle : c’est à ce moment-là que les accusations de satanisme (“culte luciférien”, “adoration du diable”), de sacrifices humains et de pédophilie apparaîtront envers les franc-maçons.

Camille Kouchner

Le livre de Camille Kouchner tombe à pic parce qu’il permet de mesurer les ravages que cause ce secret de Polichinelle dans la société. Il agit comme un révélateur, du fait bien sûr de la notoriété des différents personnages cités. On a été surpris qu’un personnage comme Olivier Duhamel, aussi connu et puissant, soit mis en cause comme un citoyen lambda, mais la pédophilie et l’inceste touchent tous les milieux, sans exception. En l’espèce, il s’avère que le coupable appartient au haut du panier de la société, le top du top. Au-dessus de lui en France, il n’y avait que les nuages… et Dieu ! Et ça, c’est nouveau ! Jusqu’à aujourd’hui, on n’en parlait pas. Dès qu’un coupable était issu de la « bonne société », il passait au travers des mailles du filet, les médias étaient aux abonnés absents et les juges d’une clémence angélique ! Rétrospectivement, cela me fait froid dans le dos.

Plusieurs médecins ont indiqué qu’ils avaient la trouille de faire le moindre signalement …

C’est inadmissible ! Des affaires, il y en a partout.

Regardez le cas du chirurgien Joël Le Scouarnec : des centaines de victimes sur plusieurs décennies. Qu’on ne me dise pas qu’il n’a pas bénéficié de protections, que personne n’a jamais rien vu. Il y a eu des signalements, et le Conseil a étouffé le truc. Quand il s’agit de « puissants », une couverture de survie est immédiatement déployée. On ignore, on met en doute, on bafoue systématiquement la parole des enfants.

C’est l’héritage d’Outreau.

Une mise en scène. Vous aviez uniquement des enfants victimes… et pas d’agresseurs !
On veut nous faire croire que les seuls bourreaux des douze gamins étaient Madame Badaoui et Monsieur Delay ?

Pourtant, quand vous parlez aux ex-victimes d’Outreau aujourd’hui, ils désignent encore des coupables parmi les acquittés. Dire que Dupond-Moretti a littéralement tétanisé ces gosses au procès…
Qu’importe ! Aujourd’hui, il est ministre de la Justice.

L’Église catholique au moins a fait l’effort de s’attaquer au problème, ces dernières années. Il y avait des réseaux constitués au sein de l’Église, et sous Jean-Paul II, la loi du silence était de mise. Mais depuis, ils ont réussi à nettoyer les écuries d’Augias. Pour ça, je leur dis bravo. Ce n’est pas le cas de tous les « cultes ». Je pense à certaines loges de la franc-maçonnerie, par exemple. Et ce, « quelle que soit » l’affaire en question. Dans les affaires pédocriminelles, leur instinct de survie, de résistance va aboutir à ce qu’ils couvrent même une brebis dont ils savent pertinemment qu’elle est galeuse, et mettent à son service tout le réseau.

La brebis galeuse sera alors entendue par un gendarme frère, puis jugé par un juge frère, etc.

Ce n’est pas honorable, ce n’est pas digne. À l’instar des cathos, ils doivent faire leur aggiornamento. Il est plus que temps qu’ils fassent le ménage à leur tour. On ne leur demande pas d’en faire état publiquement, juste de se rendre compte que ça n’est plus tenable.

L’histoire n’est pas près de finir, car n’oublions pas qu’un président en France prête serment devant les francs-maçons lors de son investiture …

Posons-nous les bonne questions …

  • Quelle est la vraie nature des liens entre Alexandre Benalla, membre de la loge des Chevaliers de l’Espérance à la Grande Loge Nationale Française (GLNF), et le conseiller d’Emmanuel Macron, bientôt exfiltré, Ismaël Emelien, formé à l’école très maçonnique de Stéphane Fouks (tendance Grand Orient), chez Havas?
  • Comment comprendre les pluies de contrats que signe l’ancien garde du corps, son amitié avec l’affairiste Alexandre Djouhri, réfugié à Londres, comme avec Philippe Solomon, qui l’a introduit auprès de plusieurs chefs d’Etats africains francs-maçons?
  • Dans un tout autre registre, pourquoi une telle férocité dans la lutte de pouvoir entre Denis Kessler (Scor) et Thierry Derez (Covéa), qui fait écho à la bataille qu’avait conduite François Pérol pour fusionner les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne et prendre la présidence?
  • Au même titre qu’EDF, les entreprises du BTP, de distribution d’eau et toutes celles qui maillent le territoire, les mutuelles sont des repaires de « frères trois points ». Au siège de BPCE, les bornes directionnelles sont des triangles maçons, selon la volonté de Charles Milhaud, ex-président des Caisses d’Epargne évincé par Pérol, qui est tout sauf franc-maçon !
  • Et pourquoi les jeux de pouvoir à EDF et à la Caisse des dépôts entretiennent-ils le soupçon ? « Parce que les francs-maçons y ont eu de l’importance », témoigne un homme de réseaux passé par les deux entreprises, l’ex-journaliste Etienne Bertier, lui-même soupçonné, à tort promet-il, d’être « initié ». Il est aujourd’hui au service du Tchèque Daniel Kretinsky, l’homme qui rachète des pans entiers de la presse française.
  • Et pourquoi le président de la Française des jeux n’est autre que le président des LREM, un franc-maçon proche et ami du président …

David SCHMIDT

David SCHMIDT

Journaliste reporter sur Davidschmidt.fr. Chroniqueur radio sur Form.fr.

Articles similaires

Donnez-nous votre avis sur cette article !

Bouton retour en haut de la page