US Date:28 October, 2020

Comment les médias vous manipule ! Ma synthèse …

David SCHMIDT - Malheureusement, l'influence n'est pas toujours positive.
Il y a près de 30 ans, Noam Chomsky, un intellectuel célèbre, a écrit sur les stratégies de manipulation utilisées par les médias. Cela fait un bon bout de temps depuis, et maintenant nous avons des choses comme Internet, Twitter et Facebook, alors les médias ont bien d'autres moyens de nous influencer.

Je vais vous faire la synthèse de 11 façons les plus classique que les médias nationaux utilisent pour vous manipuler et ensuite je ferais des cas typiques de ma pensée profonde.


Voici 11 façons que je trouve que les médias manipulent nos opinions

1) Créer une diversion, la stratégie préférée des médias nationaux. (BFM, CNews ...)

L'information importante n'est pas remarquée parmi un grand nombre d'histoires plus petites. Internet n'a pas résolu ce problème : nous portons constamment notre attention sur les images drôles et les blagues. La seule différence est qu'aujourd'hui nous avons au moins le choix : vous pouvez facilement filtrer les informations que vous voulez recevoir pour éviter les informations sans importance.

2) Exagérer un problème.

Parfois, un problème imaginaire ou exagéré provoque des réactions très graves de la part de la société. En 2016, la NASA a publié un article disant que si l'astrologie était scientifique, les signes du zodiaque changeraient leur position. Par exemple, la Vierge deviendrait Lion. Cosmopolitan a présenté ceci comme une découverte scientifique et a affirmé que 80% des gens devraient changer leur signe du zodiaque. L'article s'est répandu si vite que la NASA a dû publier une rétractation.

3) Stratégie progressive

Afin de vous forger une opinion, vous pouvez publier progressivement des documents sur le sujet. Cette stratégie est utilisée pour former l'image d'une personne, d'un produit ou d'un événement. Par exemple, dans les médias de différents pays, seules certaines marques alimentaires sont mentionnées. L'exemple le plus brillant de l'utilisation des médias à des fins de promotion est probablement la popularisation du tabagisme au milieu du XXe siècle.

4) Endoctrinement

Pour convaincre les gens de prendre des décisions difficiles ou impopulaires, les médias peuvent les présenter comme "douloureuses, mais absolument nécessaires". Et puis ils disent aux gens que ces décisions doivent être prises demain, pas aujourd'hui. Les sacrifices futurs sont plus faciles que ceux que vous devez faire aujourd'hui. C'est le cas, par exemple, des référendums sur l'indépendance ou des dictatures dans les pays en développement, fondés sur la propagande et l'autoritarisme.

5) Toujours très gentil ...

Certaines publicités utilisent un langage, des arguments, des symboles et des intonations pour les enfants. Une telle communication rend les gens moins critiques. Les marques utilisent la forme impérative et visent les sentiments et les impulsions les plus simples. Les médias ont un ton condescendant parce qu'ils en savent certainement plus que nous.

6) Plus d'émotions, moins de pensées

Les nouvelles et les émotions vont toujours de pair, et il n'y a rien de bon là-dedans. Les émotions ne vous permettent pas de percevoir les faits de façon critique et objective. Ils bloquent la partie rationnelle de votre esprit. Cela conduit souvent à une distorsion de la réalité. C'est la raison pour laquelle le terme "guerre de l'information" n'est pas oublié, mais est en fait souvent utilisé. Des utilisateurs du monde entier essaient de trouver un moyen de s'y soustraire.

7) Garder les gens mal informés

Les médias et le gouvernement peuvent manipuler une société si celle-ci ne comprend pas les techniques des manipulateurs médiatiques. Et cela arrive à cause d'un manque de connaissances de ces pratiques. L'accès à la véritable l'information était très différent pour l'élite et les gens ordinaires se contente de ce que les élites filtres. Cependant, les temps ont changé et l'ère numérique nous donne une chance de trouver toute l'information dont nous avons besoin. Et le niveau d'éducation ne peut pas être un facteur ici car on doit savoir ou chercher, qui croire ...

9) Encourager les gens à aimer la médiocrité

Les médias se contentent de dire aux gens ce qui est cool, stupide, vulgaire et grossier. C'est pourquoi nous avons tant d'émissions de télévision, de sitcoms, de films avec suites et préquels, de tabloïds, etc. Ils ne sont pas seulement utilisés à des fins récréatives, mais aussi pour détourner l'attention de problèmes vraiment graves.

10) Culpabiliser les gens

Le but de cette stratégie est d'amener les gens à se blâmer pour des problèmes locaux et globaux. Les gens se blâment eux-mêmes pour les guerres qui ont été déclenchées par les gouvernements, pas eux. En 2014, la photo d'un garçon qui gisait entre les tombes de ses parents est devenue virale. La photo a été présentée comme une photo d'une zone de guerre. En fait, la photo faisait partie d'un projet dédié à l'amour des proches. L'auteur de l'image a été choqué par la façon dont elle a été utilisée dans les médias.

11) En savoir plus sur les gens qu'ils n'en savent sur eux-mêmes

Les médias essaient souvent de tout savoir sur tout le monde, mais ils dépassent souvent les bornes. En 2005, le tabloïd britannique News of the World a été surpris en train d'écouter des célébrités, des politiciens et même des membres de la famille royale. L'information reçue de cette manière dégoûtante a été utilisée pour écrire des articles exclusifs qui ont gagné beaucoup de lecteurs. Les procès des célébrités et des gens ordinaires ont pris fin avec la fermeture du tabloïd, qui a dû payer d'énormes sommes d'argent.


Partie 2 - Mon analyse informelle et ma critique que j'en donne !

Les établissements d'enseignement aident généralement les étudiants, au mieux, à gagner leur vie, mais ils échouent lamentablement à enseigner comment vivre leur vie. Ces domaines relèvent du domaine de la sagesse accumulée. Bien sûr, la sagesse présuppose la connaissance, c'est-à-dire l'application correcte et cohérente de la connaissance comme vérité. J'aimerais que les institutions enseignent des choses pratiques comme la façon dont les médias, le gouvernement, la religion et même le milieu universitaire peuvent endoctriner les masses. Je me concentrerai sur les médias.

Quand vous faites une école de journalisme, on vous demande "reporting objectif et équilibré". Je ris toujours. Étant étudiant en journalisme j'utilise des "méthodes de recherche qualitatives", je sais très bien que toute recherche faite par un être humain est toujours entachée d'un certain parti pris à un certain niveau. Je sais que certains auront des louanges pour leurs qualités oral et à cela, même les physiciens quantiques nous disent la même chose. Dans les médias, même un journaliste bien intentionné affecte son message sous une forme ou une autre.

J'aimerais me concentrer sur la façon dont les médias peuvent manipuler les masses à travers leur message. On voit encore des journalistes réagir, "Comment osez-vous m'interroger", comme s'ils appartenaient à un sacerdoce privilégié, directement lié à un courant divin de vérité ultime. (BHL ?, non je me tais, c'est mieux)

Je me suis efforcé de partager quelques-unes des tactiques de manipulation psychologique de la pensée de masse. La plupart des personnes qui lisent ce document les reconnaîtront facilement. Je ne prétends pas fournir une liste exhaustive.

Culpabilité par association

Tout ce qui est nécessaire pour détruire publiquement le caractère d'une personne est de prendre cette personne et de l'associer ouvertement ou secrètement à quelque chose que les masses rejetteront. Peu importe que ce soit vrai ou non, il suffit de le remettre en question ou de faire l'association.

Un exemple qui me vient à l'esprit est une astuce très astucieuse que j'ai vue utilisée par un célèbre journal. À l'époque, un dirigeant politique, très détesté par les rédacteurs en chef d'un journal, était représenté d'une manière très intéressante. Ils ont placé un article et sa photo stratégiquement à proximité d'une photo d'un clown de cirque qui faisait partie d'une autre histoire. Je me suis dit : "Maintenant que la tactique gagne le prix !" C'était très subtil et très subconscient dans son approche. Le message final était : "Cette personne est un clown, alors riez de lui et considérez qu'il n'est pas crédible comme vous le feriez avec un clown."

D.S. - Une autre façon très typique d'utiliser cette même tactique est de connecter, même si c'est par le biais de stratagèmes complexes, la personne à quelque infraction à la loi, louche, personne, organisation ou action. Même si ce n'est pas vrai, cela laissera un sombre nuage de doute dans l'esprit de la personne qui reçoit l'information. C'est pourquoi la calomnie est si efficace pour détruire les ennemis. Les médias n'admettront jamais qu'ils le font. Ils n'ont de comptes à rendre à personne, un peu comme une sorte de dieu immaculé et narcissique.

Juste un peu de poison

La prochaine façon dont les médias tentent de manipuler les esprits, c'est par ce qu'on appelle la vraisemblance. Ça, c'est une vraie bouchée. Cela signifie que quelque chose est "très semblable" à quelque chose d'autre. Dans ce cas, c'est mélanger un peu de poison ou un mensonge avec la vérité. Il est possible d'ingérer dans votre corps des litres d'aliments sains. Si vous mélangez simplement une petite quantité de poison extrêmement puissant avec elle, vous serez bientôt mort. Si nous graduons la quantité de poison en plus petites doses, nous pouvons faire la même chose avec le temps, à un rythme beaucoup plus lent, mais en obtenant les mêmes résultats... votre disparition.

D.S. - Tout ce que les médias ont à faire, pour détruire une personne, c'est d'administrer lentement des mensonges (poison) sur une personne mêlée à de bonnes choses. Finalement, ils finissent par détruire leur ennemi et ils sortent comme des enfants de chœur ; propres et scintillants.

Rendez-le drôle

J'ai déjà mentionné comment un leader politique a été fait pour ressembler à un clown. Je me souviens d'une dirigeant influente que les médias ont qualifié d'idiot, de raciste ou du chantage à antisémitisme. Je me souviens de Christiane Taubira et sa caricature politique dessinée la comparant à un singe. Ce message est resté.

D.S. - Dans ce sens, les photos qui montrent le mauvais côté d'une personne, et tout le monde en a, sont utilisées pour dépeindre les ennemis comme des imbéciles stupides et/ou psychotiques. On peut parfois voir cette approche lorsqu'une publication utilise délibérément la photo d'une personne qui a l'air louche ou bizarre. Les rédacteurs en chef choisissent des photos qui donnent l'impression que la personne a l'air d'être la pire. En revanche, lorsque leurs personnes préférées sont mises sur la même page, elles sont montrées dans la position d'un héros, ce qui les fait paraître à leur meilleur. Coïncidente ? Absolument pas !

Préparer des sandwichs

Une grande technique pour aider à développer l'estime de soi chez les gens, tout en les corrigeant, s'appelle la "technique du sandwich". Cette approche est étonnante parce qu'elle utilise le renforcement positif de l'individu avant et après que vous ayez partagé un domaine difficile dans lequel il a besoin de changer. Cela leur assure que vous les aimez toujours et que vous les respectez. Il rend votre message facile à accepter avec eux. Exemple avec Polanski que l'on cherche a vous faire croire qu'il est bien maintenant en montrant du positif. Pareil pour Cohn Bendit

D.S. - Lorsque vous prenez la même technique et que vous la changez, en plaçant quelque chose de positif entre deux éléments d'information négatifs, elle devient assez destructive. Dans les médias, vous pouvez sortir en ayant l'air objectif et avec une "passe" si vous utilisez cette technique tout en détruisant votre ennemi. C'est l'une des approches les plus couramment utilisées par les médias, article après article concernant les personnes qu'ils n'aiment pas. Notez ceci.... Tout ce dont vous avez vraiment besoin pour blesser votre adversaire est de faire un reportage sur lui. Vous commencez et clôturez le rapport avec de la négativité et du doute. Cela laisse un nuage noir sur leur caractère. Tu as un laissez-passer et tu dois quand même être très méchant. C'est comme une brute de l'école qui s'en sort avec un meurtre et qui a l'air bien.

Empiler les experts

Avez-vous déjà remarqué à la télévision qu'un panel d'intellectuels, de journalistes, etc. est soigneusement choisi là où il est disproportionné, tout en ayant l'air équilibré ? Parfois, c'est scandaleusement flagrant et parfois, c'est caché. Disons que nous n'aimons pas une position, mais nous ne pouvons pas le dire de peur d'avoir l'air bête. Nous pouvons choisir la majorité de nos experts qui seront d'accord avec nous. Alors nous n'amenons qu'une seule personne qui représente le côté que nous n'aimons pas. On décharge les chiens sur cette personne, tout en ayant l'air "normal".

D.S. - C'est d’ailleurs assez fréquent sur des plateaux télés ou une personne qui est dans ces droits et dans la réalité, va se retrouver devant un parterre de sois disant experts qui sont là pour détruire son résonnement et son point de vue. Ceci afin de le discréditer

Ridicule et étiquetage

Je suis souvent amusé par les adjectifs intéressants utilisés par un partisan d'un côté contre l'autre. Nous entendons des mots comme "raciste", "nazi", " phobe", "tête d'épingle", "hasbeen", "non pertinent", "tueur", etc. En apposant ces étiquettes sur cette personne, on la fige, on l'isole et on la polarise. Vous leur donnez l'impression qu'ils font partie d'une frange dangereuse, effrayante et folle. Ce processus est aussi connu dans l'histoire sous le nom d'assassinat de personnes. Dans ce cas, il se produit dans le forum public sur l'affichage complet. Avez-vous déjà remarqué que si la même chose s'applique aux médias, c'est considéré comme un blasphème ? Qui rend les médias responsables ? Personne. Personne.

D.S. - Les médias sont libres de détruire qui ils veulent. C'est pourquoi ils craignent secrètement Internet. Les tables peuvent être retournées et lui faire payé en mettant à jour des faits tels que des pratiques sexuelles douteuses, l'appartenance un groupe controversé ou remonter loin dans le passé pour trouver une phrase qu'il a dite afin de le discréditer. 

La répétition, c'est la vérité ... Et mon cul c'est du poulet !

La répétition incessante d'un mensonge s'inscrit comme vérité dans l'esprit des masses. L'hystérie de masse peut être crée en signalant de façon répétée les dangers de certains microbes infestant les humains et s'emparant du monde dans des tons de panique. Certains des tyrans les plus réussis de l'histoire ont utilisé de grandes émotions et des répétitions à leur avantage. Joseph Goebbels, le ministre de la propagande d'Adolf Hitler a dit que si "tu répètes un mensonge assez souvent, ça devient la vérité". Ceci nous amène au point suivant.

"Faites en sorte que le diable ressemble à Dieu et que Dieu ressemble au diable "

Hitler lui-même disait : "Par l'utilisation habile et soutenue de la propagande, on peut faire en sorte qu'un peuple voit même le ciel comme l'enfer ou une vie extrêmement misérable comme le paradis". Dans cette technique, l'attaquant se fait passer pour un bienfaiteur et un sauveur. Il tord les côtés. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les médias aiment narcissiquement se considérer comme les protecteurs et les gardiens de la vérité ? Il a presque des sous-entendus d'endoctrinement religieux, n'est-ce pas ? Dans la littérature religieuse classique, on nous dit que le Diable se trompe et se déguise en ange de lumière. J'appelle cela, de façon caractéristique, l'inversion des pôles en faisant ressembler le noir au blanc et vice-versa.

Conclusion
Je ne prétends pas avoir couvert tous les aspects de l'art de la tromperie tel qu'utilisé dans les médias. Ils sont aussi vieux que l'homme lui-même. J'ai simplement essayé de fournir certaines des formes typiques les plus évidentes de tromperie utilisées pour manipuler psychologiquement les masses. Que pouvons-nous apprendre de cela ? La plus grande leçon pourrait être que nous ne devons pas être naïfs.

Nous devons rester éveillés et conscients de manière discriminatoire. Nous devons avoir faim de vérité où que nous la trouvions. Nous devons la protéger et la défendre. Nous devons veiller à éviter de tirer des conclusions hâtives simplement parce que les "experts" le disent. Il s'agit, dans une large mesure, d'un voyage individuel. La vérité est parfois une grande quête remplie de champs de mines. Soyez prudent et méfiez-vous.

David SCHMIDT

Laisser un commentaire