MusiqueStar/Showbiz

Le “bébé” de Nevermind assigne de nouveau le groupe Nirvana en justice

Un nouveau document déposé auprès du tribunal

Nirvana estime que l’homme représenté comme le bébé nu sur la pochette de l’album Nevermind a suffisamment abusé de sa plainte pour pédopornographie contre le groupe.

Dans un nouveau document déposé auprès du tribunal fédéral de Los Angeles, les avocats du groupe affirment que la deuxième plainte modifiée de Spencer Elden, déposée le 12 janvier, devrait être rejetée avec préjudice, ce qui signifie qu’il devrait être renvoyé sans possibilité de réessayer.

“Pour Elden, c’est le troisième coup. Cette affaire doit prendre fin”, ont écrit les avocats dans leur requête obtenue par le site Rolling Stone.

Dans sa première plainte déposée en août dernier, Elden affirmait que le groupe – ainsi que les co-défendeurs, dont Universal Music Group, la David Geffen Company, Courtney Love en tant qu’exécutrice testamentaire de Kurt Cobain et le photographe Kirk Weddle – avaient intentionnellement “exploité la nature choquante” de son image de bébé nu de quatre mois nageant vers un billet de un dollar sur un hameçon pour gagner des millions de dollars “à ses dépens”.

Après qu’un juge ait rejeté l’affaire le 3 janvier, les avocats d’Elden ont déposé une deuxième plainte modifiée une semaine plus tard, abandonnant une allégation liée au trafic sexuel tout en ajoutant plus de langage pour aborder la conduite présumée au cours des 10 dernières années, ce qui relancerait le délai de prescription de 10 ans sur les allégations de pornographie enfantine.

Par exemple, Elden et son équipe juridique ont déclaré que le groupe avait célébré le 30e anniversaire de Nevermind en rééditant l’album en septembre dernier tout en continuant “à présenter une exposition lascive des parties génitales de Spencer sur la couverture”.

Dans leur nouvelle motion de rejet, les avocats de Nirvana ont déclaré que la deuxième plainte modifiée d’Elden n’a pas réussi à “identifier une nouvelle victimisation” qu’Elden “a raisonnablement découvert pour la première fois après août 2011.”

“Le temps est écoulé”, indique le nouveau dépôt. “La décision d’Elden de ne pas poursuivre ces défendeurs au cours des 30 dernières années, malgré la connaissance qu’il avait depuis des décennies de leur comportement identique et invariable, est déterminante pour sa plainte. C’est aussi simple que cela.”

Les avocats d’Elden n’ont pas immédiatement répondu à la motion de rejet lundi.

Dans leur requête antérieure du 22 décembre visant à rejeter la première plainte modifiée, les avocats de Nirvana ont fait valoir que la volonté d’Elden de s’associer à la couverture de Nevermind au fil des ans – comme la vente d’exemplaires dédicacés de la couverture et, à un moment donné, la recréation de la photographie en tant qu’adulte pour un concert payant – prouvait qu’il n’avait subi aucun dommage.

 

David SCHMIDT

Journaliste reporter sur Davidschmidt.fr. Chroniqueur radio sur Form.fr.

Donnez-nous votre avis sur cette article !

Bouton retour en haut de la page