Forbach (57)

Présentation du projet de M. Eric DILIGENT

Projet M. Diligent,

Forbach, une ville bâtisseur.

Le candidat a fait un programme chiffré, sans fausses promesses électorales.

Problématique à régler rapidement :
– Sydème : Les camions Sydème vont dévier par un tronçon qui sera créé.
– Assainissement : En très mauvais état en dessous de la rue d’Arras, rue de Remsing et rue Couturier.
– Av. St Rémy : Personne ne veut des dettes du maire sortant laisser pour la rue St Rémy, 1ère partie sera achevée mais pas les autres.
– La mairie n’est plus aux normes, des travaux doivent être envisagés (4 millions €).
– Site de la ville, une rubrique pour faire les remontées citoyennes.

Sur la Circulation :
– Creutzberg: Il revient sur les sens interdits obsolètes et l’état des routes.
– Sens Unique Jardin/Moulins: Cela a recréé un problème de vitesse sur une route neuve à sens unique. Il souhaite bloquer cette route aux bus et camions. Rétablir le double sens et faire des places en quinconce. Place une fois à gauche , une fois à droite, casse la vitesse, piste cyclable sur les trottoirs.

Sur les migrants :
Il parle des personnes qui ne fuient pas la guerre, c’est la migration économique. Il préfère nos aides financières et il n’y a rien d’inhumain à les raccompagner chez eux. Les vagues d’immigration sont sollicitées parce qu’il y a du travail, ce n’est pas le cas actuellement. Il n’est pas normal que l’on laisse la crèche ou à côté des migrants, la galle fait son apparition ainsi que les cafards. Leur venue est due à la taxe d’habitation des locaux vacants, il souhaite supprimer cette taxe et mettre fin à la venue migratoire.

Le centre-ville :
(Créer un tunnel du cinéma jusqu’à Amaryllis) Ce projet ne verra que le jour si le candidat trouve le financement nécessaire. Il veut dynamiser le marché de Noël avec une gratuité sur les chalets afin d’inciter les commerçants et artisans locaux à être présents. Racheter les fonds de commerce vides à raison de 3 à 4 par an, et les proposer ensuite à des loyers revus à la baisse.

La sécurité :
Comme il n’y a plus de patrouilles le soir, il faut une augmentation de la police municipale, 2 brigades le soir et ceux, 7j/7j, et armement de ces derniers , présence humaine 24h/24 pour la vidéosurveillance. Rajouter une annexe de police au Wiesberg. Ceci afin de réduire l’insécurité. Rétablir la sécurité des citoyens et mettre fin aux incivilités, aux mariages bruyants au centre-ville. Vidéosurveillance sur les endroits de dépôt sauvage.

L’économie :
Une économie sera étudiée sur “Action cœur de ville”. Il souhaite transférer le C.A.C. à l’agglomération afin de dégager 300 000 €, cela fait 250 000 € pour la police municipale. Il veut développer la situation économique avec les entreprises, car le tourisme n’est pas une source de revenus.

Pôle associatif :
Pour les associations, il souhaite racheter le long séjour St Barbe afin de les transférer dans ces nouveaux locaux, puis céder le foncier.

Le sport et la culture :
Fête de la musique, il veut plus d’artistes de rue, avec plus de chalets et de prestation. Il nous faut à nouveau une fête de la musique digne de ce nom. Rétablir la fête de la choucroute. Le candidat revient sur la vétusté des salles de sport. Les services culturels actuels convient pour un certain type de spectacles. Avoir une salle modulable, sport en journée, spectacle le soir en déployant des tribunes. Il souhaite une offre culturelle plus large.

Sur la santé :
Il souhaite la maison pluridisciplinaire. Il souhaite inciter les médecins à s’installer dans notre ville en changeant l’image de Forbach.

Sur l’écologie :
Il revient sur la montée des eaux des mines. On a troué notre sol et les eaux remontent, dans certains cas, elle peut atteindre les caves. L’État veut faire passer cela sur un dégât naturel. Or, c’est un dégât minier (PPRM), et il y a un procès avec l’état sur cette discordance. Le gazomètre de Marinau, les sacs de déchets son périmé. Il souhaite se battre là-dessus, pour que la nappe phréatique ne soit pas polluée. Remise en place des encombrants, car cela a engendré des dépôts sauvages.

Commerce :
Au niveau de l’ancien Schroeder, il souhaite un commerce alimentaire pour les habitants du centre-ville bas. Il rendra le moins cher possible les navettes. Il souhaite aussi que la pub forbachoise aille en Allemagne au même titre qu’on reçoit la pub allemande.

La fiscalité :
La taxe d’habitation sur les locaux vacants, il veut la supprimer.

Sur l’investissement :
Acheter 3 à 4 fonds de commerce par an, pour rendre attractive l’installation de nouveau commerçant. Il va serrer la vis sur l’agglo avec la taxe sur les surfaces commerciales, en investissant 50 % pour Forbach soit 500 000 € (sur 1 000 000 €), 300 000 à 350 000€ pour racheter les fonds de commerce vides, le reste sur l’animation de la ville et l’aide aux commerçants.

Emploie :
Favoriser l’emploi en Allemagne, car cela permet au chômeur de retrouver un travail.
Développer l’apprentissage de l’Allemand. Mettre en place une aide à l’installation des entreprises qui choisissent Forbach et développer de l’attractivité. L’embauche doit être prioritaire aux personnes de Forbach pour les postes à Forbach, à l’agglo pour les postes de l’agglo. Sollicité des entreprises locales pour nos chantiers. Développer avec M. Damiani, de la ruche d’entreprise, plus d’investissement. Il souhaite chercher les entreprises, pour les solliciter à s’implanter chez nous. Création d’une cellule économique.

Urbanisation : Il veut remettre à plat la politique de démolitions, il est contre la démolition du centre sociale du Wiesberg. Les aires de jeux sont à revoir, il en souhaite dans tous les quartiers, mais qu’elle se ferme à clef. Agrandir le parking de Marinau pour son école. Sur les stationnements, il souhaite 30 minutes gratuites + 30 minutes s’il a consommé à Forbach. Il veut revenir sur les 28 € en cas de dépassement du temps de stationnement, 10 € maximum. Mise aux normes des bâtiments publics pour les personnes en situation de handicap.

Sydème:
110 000€ de dette. Sur les 266 € de redevance, il souhaite arrêter le Sydème, cher et pas écologique, les sacs verts, uniquement, y sont brûlés. Le fond de cuve devait servir à être épanché, sauf qu’il y a des métaux lourds, donc il ne faut pas le faire, car cela peut atteindre la nappe phréatique. Il souhaite revenir à la combustion, avec les progrès, on rejette de la vapeur d’eau. On diviserait par deux la redevance.

Sur les cantines : Il souhaite favoriser le circuit court de nos producteurs locaux vers nos cantines afin de valoriser ces acteurs. Inciter les grandes surfaces afin de vendre les produits de nos producteurs.

À la fin du meeting, diverses personnalités de son équipe ont pris la parole. Ils ont exprimé leur soutien aux candidats. Il y a eu Etienne SKALITZ, Gennaro DE CHIARA, Gersende KORINEK, Danna FRANCESCO, Martine KIRCHSTETTER-MAUSER, Frédéric FERNSNER et Myriam DOUIFI.

Conclusion :
En tant que conseiller municipal, il a souvent été opposé à des gaspillages économiques.
Là où le candidat nous montre son sérieux et son objectivité, c’est son programme mûrement réfléchis et dont le financement et réaliste et détaillés. Il faut lui reconnaître un grand sérieux dans ces projets auxquels il a penché ses 12 dernières durant et surtout, il est très attaché à sa ville comme l’a été Éric BOUSH. Une époque qu’il sait bien qu’on n’atteindra pas à 100%, mais on peut s’y rapprocher en élargissant son attractivité, en relançant l’investissement et en modernisant le parc urbain.

David SCHMIDT

David SCHMIDT

Journaliste reporter sur Davidschmidt.fr. Chroniqueur radio sur Form.fr.

Articles similaires

Donnez-nous votre avis sur cette article !

Bouton retour en haut de la page